Il y a aussi des freins sans étrier, le guidon de câble (câble guide pipe) est donc à fixer directement dans la mâchoire droite.


Le protecteur (protector) est à enfiler sur le câble – le grand trou en avant – et puis il est à glisser sur le tuyau en aluminium (câble guide pipe). La vis à fixer (anchor bolt) ou la vis trou (anchor bolt) doit être desserrée de 3-4 tours. Puis mettre le câble de frein sur la vis à fixer entre la rondelle et la mâchoire ou bien dans la vis trou (anchor bolt) de la mâchoire droite et le serrer par la vis ou l’écrou.


Tendrez les câbles si bien qu’on peut régler les garnitures de frein, mais pas plus !


L’instruction suivante n’est pas seulement pour régler le frein avant mais aussi pour régler le frein arrière puisque les pièces et la technique sont pareilles.


Les patins sont à aligner avec la jante, leur forme est courbée pour qu’ils la touchent complètement. Desserrer la vis de fixation du patin et incliner légèrement (1 mm environ) le patin en fonction du sens de rotation de la roue pour que le frein ne grince pas. Puis resserrer la vis avec un couple de rotation de 8 Nm.


Maintenant on peut resserrer le câble du frein : Simplement desserrer la vis de serrage (Anchor Bolt) ou la vis perforée (Anchor Bolt) de 1 à 2 tours et resserrer le câble, mais seulement autant que la somme des espaces entre les patins et la jante soit 4 mm environ.


Si vous tirez le levier de frein maintenant, les deux mâchoires devraient bouger également. Si ce n’est pas le cas on peut régler la tension des mâchoires séparément. Dans le coté extérieure on trouve des petites vis (Spring Tension Adjusters).


Si par exemple la mâchoire gauche touche la jante, il faut serrer la vis de la mâchoire gauche. Mais seulement d’un demi tour, puis tirer de nouveau le levier de frein, contrôler de nouveau le mouvement des mâchoires, et répéter cette action jusqu’à ce que les mâchoires fonctionnent parfaitement.


Si la tension ne suffit pas pour monter le frein même si la vis est déjà complètement serrée il faut détacher le petit tube de fixation en aluminium (Câble Guide Pipe) de l’étrier en métal (Pipe Holder). Puis on desserre la vis allen (5 mm), qui tient la mâchoire sur le socle pour 10 mm environ et enlève la mâchoire du socle jusqu’à la tête de la vis.


On trouve trois trous sur le socle : la plus grande tension donne le trou supérieur, la plus petite tension donne le trou le plus bas. Du coté arrière on voit un petit fil de ressort qu’il faut mettre dans le trou supérieur. Après il faut resserrer la vis allen avec un couple de rotation de 10 Nm.


Tirez le levier de frein de nouveau. Si ce n’est toujours qu’une mâchoire qui bouge, il faut régler la tension du ressort par les vis dans les mâchoires (Spring Tension Adjusters) de nouveau, et répéter les actions jusqu’à ce que les mâchoires bougent également.


La fin du câble peut être coupée après une longueur de 9 cm et puis on met le couvercle (End-cap). Le couvercle est à presser prudemment avec une pince, pour protéger le câble. Ça y est !

 

Veuillez considérer que les freins doivent fonctionner de 100% avant de rouler ! Le montage du vélo et des freins est à votre responsabilité. Si le montage était trop difficile pour vous, n’hésitez pas de conseiller un spécialiste sur place pour garantir que votre vélo soit sûr et fiable.


Maintenant que vous avez tout vérifié, montez sur vôtre VTT et réglez le pour plus de confort


A- La selle :

1 - Déterminer la bonne hauteur de selle est très important pour le pédalage. Ainsi positionner le talon  de votre pied lorsque la pédale se trouve en bas. Si votre genou est légèrement replié, vous avez trouvé la bonne position. Si lors du pédalage, vous sentez un déhanchement  d'un côté ou de l'autre, votre selle est trop haute.


2 - Effectuer un réglage longitudinal (avant/arrière) de votre selle est l'étape suivante : asseyez vous et placez vos pieds sur les pédales (celles-ci doivent être horizontales). A l'aide d'un fil à plomb (par exemple), faites une ligne imaginaire reliant le bout de votre rotule (partie saillante de votre genou) à l'axe de votre pédale avant. Déplacez la selle de façon à ce que cette ligne imaginaire soit verticale.


3 - Dernier réglage : l'inclinaison de la selle. Pour avoir une selle parfaitement horizontale, utilisez un niveau à bulles. Cependant vous pouvez toujours baisser la pointe de la selle pour un meilleur confort mais attention aux mauvaises positions pouvant s'avérer très douloureuses à la longue.


B - Les pédales :

NB : La partie la plus large de chacun de vos pieds doit se trouver au dessus de l’axe de pédale


Pédales automatiques

1 - Réglez les cales  selon la rotation naturelle de vos pieds.

2 - Réglez la dureté de déclenchement des pédales (vis située à l’arrière de vos pédales). Elle influence directement la torsion du pied.


Pédales avec système de cale-pied

1 - Veillez à laisser un espace d'environ 5mm entre le bout de votre chaussure et le cale-pied


C - Le guidon :

Un guidon de VTT a une largeur pouvant aller de 53 à 61 cm (soit la largeur de vos épaules au moins). Plus le guidon sera large, plus le pilotage à vitesse réduite sera meilleur. Cependant inutile de vous lancer dans différents réglages si vous vous sentez bien du premier coup...


Enfin avant de vous lancer reglez votre attitude

 


La tête :

La tête doit être positionnée de façon à ce que le moyeu de votre roue avant soit masqué par le guidon.


 Les bras :

Les bras doivent être légèrement fléchis alors que les poignets doivent être tendus.


 Le dos :

Le dos est une partie du vététiste à laquelle il faut accorder un maximum d’attention. Ainsi, celui-ci doit être incliné de 45° vers l’avant afin que les muscles fessiers puissent travailler correctement (à plat) lors du pédalage.


 Les pieds:

La partie la plus large du pied doit être située au dessus de l'axe de la pédale.


 Activités: Randonnées en VTT.

Haut
Retour